• Accueil
  • > Livre témoignage
  • "C'était pas simple mon fils"
    Mon père, paysan du XXe siècle

     
    "Ce livre est l’aboutissement d'un long travail de collecte de la mémoire de mon père, issu d'une famille paysanne installée, depuis le XVIIème siècle, au lieu-dit Combe à Palogneux, petit village des Monts du Forez. A la fois acteur et témoin d'un XXème siècle en mutation, mon père a vécu la grande et la petite histoire. Ce projet se veut comme un passeur et un partageur de mémoire entre les générations, un éclairage sur un monde paysan qui s’évanouit sous nos yeux…"

                                                                                                     Yvan Perreton

    Pitch de l'éditeur :

    Le père d’Yvan Perreton a accompli sa passion : être paysan à Palogneux dans les monts du Forez. Comme ses ancêtres depuis 1633, il a vécu du travail de la terre familiale et l’a transmise à son tour. Il a connu toutes les évolutions apportées par le XXe siècle. À travers les anecdotes retraçant les étapes de son parcours (son service militaire, son travail à la ferme, son engagement public…), c’est toute l’histoire récente qui est revisitée, de la guerre d’Algérie à la modernisation de l’agriculture en passant par l’évolution des modes de vie. À l’heure où le père se souvient, le fils recueille ses confidences. Faire quelques pas à sa suite sur les chemins du XXe siècle est un moment aussi émouvant que grave, un témoignage sensible sur l’esprit paysan.
    Historien de formation, Yvan Perreton est directeur d’un musée de société, l’Atelier-Musée du Chapeau à Chazelles-sur-Lyon (Loire). Il a fait de sa passion pour le patrimoine, son métier sans jamais oublier ses origines.



    Sorti en novembre 2021 aux éditions du Panthéon, le livre est disponible en cliquant ici.



     Avis des lecteurs

    14 novembre 2021

    Bonsoir Yvan,
    Je termine à l'instant le livre que tu nous as dédicacé hier. Je dois avouer que je l'ai trouvé émouvant car on sent l'admiration que tu as pour ton père, dont tu peux être fier car il a une vie droite de lutte, de fidélité à ses "racines paysannes" mais aussi d'ouverture d'esprit, de lucidité, de générosité. On sent aussi qu'il a eu confiance en toi pour te raconter tout ce qu'il a vécu de difficile ou de satisfaisant et tout ce qui a compté pour lui ; tu as su l'écouter et le comprendre. Le choix de parler à la 1e personne est très logique puisque tu transcris ses conversations de veillées avec lui. Au passage... Amélie Nothomb fait la même chose dans son dernier livre "Premier sang" en faisant parler son père mais ça semble bien artificiel en comparaison ! Ton style est fluide et l'invitation à venir visiter Palogneux trouvera sûrement le moment de se réaliser...

    Que la maladie et l'âge vous laissent encore de bons moments à vivre ensemble.

    Michèle



    17 novembre 2021

    Bonjour Yvan,

    J'ai lu presque d'une traite ton livre émouvant de sincérité sur la vie de ton père :un père courageux, déterminé. Son âme paysanne chevillée au corps et son bon sens paysan ont nourri bon nombre des choix de sa vie.
    Quelle bonne idée d'écrire ce témoignage vous pouvez partager toutes ces évocations .

    Transmets à ton Papa, mon admiration pour cette vie mise au service du devoir ,du dévouement et de l'amour des autres. J'espère bien faire la connaissance de tes parents et de ce coin montagneux de Palogneux! Une visite s'impose !
    Félicitations pour ton récit ,fluide, simple où l'on sent tout le travail d'écriture .Un très bon début de transmission....Continues !
    Du fond de mes racines paysannes, avec toute mon amitié 

    Colette



    18 novembre 2021

    Bonjour Yvan,
    Superbe l'interview ! C'est très vivant, très humain,  très simple et tellement dans le réel. Ce parcours est très riche, très varié mettant en scène un territoire, un département, un village et un métier celui d'agriculteur en moyenne montagne et son rôle de citoyen. C'est un tableau établi sans fard, clair et tellement animé par un professionnel amoureux de son métier et de sa région.. On y voit  l'évolution  des mentalités, des  pratiques,  la mécanisation du matériel.  La vie familiale, ses ressources économiques, ses transmissions de génération en génération.
    Tout ceci dans un style très alerte qui retient l'attention et enrichit le lecteur. Bravo à l'interviewé et à l'intervieweur.
    Ce récit s'apparente aux carnets de voyage....!

    Vous pouvez être fiers de votre père.

    Marie-Jo